Asvel: Cliff Alexander se fait attendre

Cliff Alexander

Cliff Alexander

L’ailier-fort américain n’a pas encore paraphé son contrat avec le club villeurbannais…

Fortement pressenti pour rejoindre l’Asvel afin de pallier l’indisponibilité de Darryl Watkins jusqu’à la fin de la saison, Cliff Alexander (22 ans, 2,06 m) n’a toujours pas donné son accord au club villeurbannais. «Nous sommes en discussion avec lui, mais il a reçu des offres d’autres clubs. Il n’y a donc encore rien de signé», nous a confié Yohann Sangaré. Le manager général de l’Asvel espère que ce dossier connaîtra un dénouement favorable dans les prochaines 48 heures.

Quelqu’en soit l’issue, tout porte à croire que l’Asvel ne pourra aligner un quelconque renfort, ce vendredi, face à Hyères-Toulon, à l’occasion de son déplacement chez la lanterne rouge de la Jeep Elite. Les pièces nécessaires à l’homologation du contrat d’un nouveau joueur doivent en effet être transmises à la LNB 72 heures avant le déroulement de la rencontre, soit d’ici mardi soir dans le cas présent. «Ça me paraît compliqué», reconnaît Yohann Sangaré.

Blessé à une cheville, il n’a plus joué depuis 2 mois

La future recrue villeurbannaise devra auparavant se soumettre à une batterie d’examens médicaux. Dans le cas de Cliff Alexander, considéré en 2014 comme le meilleur joueur de sa classe d’âge aux Etats-Unis, il conviendra notamment de vérifier s’il est pleinement rétabli d’une blessure à la cheville droite. Celle-ci l’a empêché de terminer la saison de G-League avec le Herd du Wisconsin, l’équipe affiliée aux Bucks de Milwaukee (NBA).

Sa dernière apparition sur les parquets remonte ainsi au 3 février dernier, face au Hustle de Memphis. Depuis, cet ailier-fort explosif, qui n’a jamais traversé l’Atlantique, est devenu le père d’une petite Cayden Noelle, tout juste âgée de 13 jours !

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *