Eurocup: L’Asvel n’a pas le droit à l’erreur contre Trente

Trente

L’intérieur américain de Trente, Chane Behanan, avait fait très mal à l’Asvel lors du match aller (crédit: Dolomiti Energia)

Privée de Charles Kahudi et Nicolas Lang, la formation villeurbannaise joue une grande partie de son avenir européen ce mardi face au vice-champion d’Italie…

Décidément, J.D. Jackson a bien du mal à aligner l’ensemble de son effectif depuis le début de la saison. En 14 matchs, le coach de l’Asvel n’en a eu que quatre fois la possibilité. Depuis la visite du Portel (83-69), le 14 octobre dernier, il a toujours dû composer avec l’absence d’au moins un élément (Amine Noua, Nicolas Lang ou DeMarcus Nelson). Ce sera encore le cas ce mardi pour la réception de Trente en EuroCup.

De fait, à l’absence de Nicolas Lang, victime il y a trois semaines contre le Zenith Saint-Petersbourg (88-85) d’une entorse à l’épaule gauche, est venue s’ajouter celle de Charles Kahudi. Le capitaine villeurbannais s’est fait mal aux adducteurs lors du match remporté samedi contre Dijon (86-69), dont il n’a d’ailleurs pas disputé le dernier quart-temps. «On ne va pas prendre de risque et on verra au jour le jour comment ça évolue», a indiqué ce lundi J.D. Jackson, qui espère récupérer ses deux joueurs pour le déplacement à Strasbourg, dimanche prochain.

Il faut l’aborder comme un match de playoff

Mais comme l’a rappelé le coach franco-canadien, l’équipe a été construite pour faire face à ce genre de désagréments. Ce qui lui importe, c’est le niveau d’engagement de ses joueurs. Il attend donc qu’ils affichent le même visage que celui qui leur a permis de dominer Dijon.

Car le match contre Trente s’annonce capital dans l’optique de la qualification pour le Top 16. «Il faut l’aborder comme un match de playoff», recommande J.D. Jackson. Les deux formations affichent en effet le même bilan à l’issue de la phase aller (2 victoires et 3 défaites). Corrigée la semaine dernière sur son parquet par Gran Canaria (68-84), l’Asvel ne peut pas se permettre de concéder une nouvelle défaite à domicile devant un adversaire franchement pas au mieux.

Depuis sa victoire devant la «Green Team» il y a un mois (85-75), le vice-champion d’Italie a disputé neuf rencontres, toutes compétitions confondues, et en a perdu sept. Et il court toujours après son premier succès à l’extérieur (5 défaites dont 2 en EuroCup).

Trente également amoindri

Encore battu à domicile, samedi, par Milan (55-74), le club transalpin ne pointe qu’au 13e rang de son championnat. Et il s’apprête à débarquer à l’Astroballe handicapé par les absences de deux éléments : l’ailier américano-danois Shavon Shields et le meneur mexicain Jorge Gutierrez.

Le premier, qui avait inscrit 13 points face à l’Asvel, souffre d’une blessure à une cheville contractée il y a deux semaines face à Gran Canaria. Le second, qui n’avait déjà pas pu être aligné face à Villeurbanne lors du match aller, est touché à l’adducteur de la cuisse droite, et son retour à la compétition est prévu après la trêve internationale. «La victoire reviendra à l’équipe qui se sentira le plus dans l’urgence et qui aura la capacité de mettre de côté les circonstances, annonce J.D. Jackson. A l’aller, Trente a montré qu’il savait le faire. Son agressivité nous a fait déjouer. Il ne faut vraiment pas que cela se reproduise une nouvelle fois.»

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *