Charles Kahudi critique les fenêtres internationales

Charles Kahudi

Charles Kahudi (crédit: Obuzzer)

L’ailier international de l’Asvel n’est pas fan du nouveau calendrier imposé par la Fiba

Après avoir fait l’impasse sur l’Eurobasket 2017, Charles Kahudi (31 ans) devrait effectuer son retour en équipe de France lors des deux prochains matchs qualificatifs à la Coupe du monde 2019. Le capitaine de l’Asvel a en effet été retenu dans la liste des 24 joueurs présélectionnés pour affronter la Belgique, le 24 novembre à Anvers, puis la Bosnie-Herzégovine, trois jours plus tard à Rouen. «J’ai toujours dit que je répondrais présent si je suis apte physiquement», nous a-t-il confié lundi.

Il n’en demeure pas moins que «L’Homme» aux 96 sélections n’est pas vraiment emballé à l’idée de devoir disputer des matchs internationaux en pleine saison. «Ces fenêtres internationales sont problématiques, lâche-t-il. Tout le monde en parle, tout le monde le dit, mais en tant que joueur, nous n’avons malheureusement pas notre mot à dire, alors que c’est nous qui jouons et que nos organismes vont en pâtir

Nous n’aurons pas de break

De fait, un programme démentiel attend les joueurs qui seront sélectionnés par Vincent Collet. «On va jouer deux matchs et effectuer plusieurs déplacements en l’espace de cinq jours, et ensuite il faudra enchaîner avec notre club le 28 ou le 29 novembre pour préparer la rencontre de championnat qui aura lieu le 2 ou le 3 décembre [contre Le Mans]. Nous n’aurons donc pas de break. Ce n’est pas évident, et il faudra remettre ça en février [la France accueillera la Russie le 22 à Strasbourg et la Belgique le 25 à Nancy]», souffle Charles Kahudi.

Ce dernier n’envisage cependant pas de décliner une éventuelle sélection. «Si tu refuses parce que tu penses à ton organisme ou à ton club, tu es pointé du doigt», avance le champion d’Europe 2013.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *