EuroCup: L’Asvel ne s’en carre pas

Slaughter et Asvel

A.J. Slaughter et l’Asvel retrouvent Francfort, une semaine après avoir dominé la formation allemande sur son parquet (58-78) (crédit: Skyliners)

Le club villeurbannais peut quasiment valider son billet pour les quarts de finale de l’EuroCup en cas de succès devant Francfort ce mardi à l’Astroballe, à l’occasion de son centième match dans la compétition continentale…

A défaut d’être l’affiche la plus excitante qui ait été proposée cette saison au public de l’Astroballe, le rendez-vous de ce mardi contre Francfort est une étape importante pour l’Asvel. A quelques mois d’effectuer son grand retour en Euroligue, le club de Tony Parker a l’opportunité de faire un pas immense vers le Top 8 de l’EuroCup, la deuxième plus importante compétition continentale, dans laquelle les clubs français ont rarement été à leur avantage.

Seize y ont participé depuis la création de l’épreuve en 2002, cumulant un piètre 277 victoires, 2 nuls et 336 défaites, et seulement trois d’entre eux ont atteint les quarts de finale : l’Asvel, déjà, en 2006, lors de sa première participation (éliminé par l’Aris Salonique), Strasbourg en 2007 (éliminé par Lietuvos Rytas Vilnius) et 2016 (battu en finale par Galatasaray), et Paris-Levallois en 2015 (éliminé par Banvit Bandirma).

Un succès contre Francfort, conjugué à une victoire du Lokomotiv Kuban Krasnodar devant Ulm dans l’autre confrontation du groupe F, programmée mercredi, permettrait donc à Villeurbanne d’égaler sa meilleure performance. En attendant mieux.

Yohann Sangaré, le trait d’union

L’évènement serait d’autant plus symbolique le soir de son centième match en EuroCup, un cap qu’il est le premier club français à atteindre (Le Mans en est à 86, Strasbourg et Gravelines à 60) et le quinzième, tous pays confondus.

Treize ans, deux mois et quatorze jours se sont ainsi écoulés depuis sa première dans l’épreuve, qui s’était soldée par une cuisante défaite à Amsterdam (Pays-Bas) contre les Demon Astronauts (76-58).

Meneur de jeu de la formation alors dirigée par Claude Bergeaud, Yohann Sangaré est le trait d’union entre ces deux époques, lui qui occupe aujourd’hui le poste de manager général de l’Asvel. Et qui figure en bonne place dans le bilan du club en EuroCup, comme l’attestent les chiffres cumulés ci-dessous (en gras, les joueurs présents dans l’effectif actuel).

BILAN DE L’ASVEL EN EUROCUP

9 participations (2006, 2008, 2009, 2011, 2012, 2014, 2015, 2018, 2019)

99 matchs disputés : 51 victoires, 1 nul, 47 défaites

82 joueurs utilisés, dirigés par 8 coachs différents

  • Matchs disputés

    Edwin Jackson (43), Amara Sy (39), David Lighty (38), Yohann Sangaré (34), A.J. Slaughter (28)…

  • Temps de jeu

    Amara Sy (1071 mn), David Lighty (1024 mn), Edwin Jackson (957 mn), Yohann Sangaré (829 mn), Charles Kahudi (650 mn)…

  • Points

    Amara Sy (450), Edwin Jackson (417), David Lighty (342), A.J. Slaughter (287), Charles Kahudi (261)…

  • Rebonds

    Amara Sy (156), Uche Nsonwu-Amadi (137), Charles Kahudi (118), Charles Gaines (114), Alpha Kaba (113)…

  • Passes

    David Lighty (121), Yohann Sangaré (107), Edwin Jackson (92), Mantas Kalnietis (79), DeMarcus Nelson, John Roberson et Amara Sy (66)…

  • Interceptions

    Amara Sy (44), Yohann Sangaré (33), Edwin Jackson (32), David Lighty et DeMarcus Nelson (31)…

  • Contres

    Alpha Kaba (25), Amine Noua (18), Amara Sy (17), Bangaly Fofana (16), Hilton Armstrong (14)…

  • Balles perdues

    Amara Sy (89), Yohann Sangaré (72), Edwin Jackson (69), David Lighty (49), Uche Nsonwu-Amadi (42)…

  • Evaluation

    Amara Sy (483), Edwin Jackson (414), David Lighty (406), Uche Nsonwu-Amadi (313), Charles Kahudi (290)…

Meilleur marqueur sur un match: John Roberson (42 pts contre Gran Canaria le 27 décembre 2017)

Meilleurs rebondeurs sur un match: Vincent Masingue (15 rebonds contre Vrsac le 6 décembre 2005) et Charles Gaines (15 rebonds contre Wloclawek le 20 décembre 2005)

Meilleur passeur sur un match: Matt Walsh (11 passes contre Besiktas le 7 décembre 2010)

Meilleure évaluation sur un match: John Roberson (44 contre Gran Canaria le 27 décembre 2017)

Plus large succès: + 31 contre Ulm (108-77) le 17 octobre 2017

Plus large défaite: – 38 à Ljubljana (86-48) le 27 novembre 2013

Plus grand nombre de points inscrits: 129 contre Gran Canaria le 27 décembre 2017

Plus petit nombre de points inscrits: 48 contre Ljubljana le 27 novembre 2013

Plus grand nombre de points encaissés: 128 contre Gran Canaria le 27 décembre 2017

Plus petit nombre de points encaissés: 49 contre Wloclawek le 15 novembre 2005

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *