Georges Darcy, monument de l’Asvel, s’est éteint à l’âge de 95 ans

Georges DarcySous sa conduite, le club villeurbannais a remporté sept titres de champion de France et deux Coupes de France…

Il était le dernier témoin du premier titre de champion de France, conquis le 10 avril 1949 par l’Asvel, dont il a été le manager pendant près de douze ans. Georges Darcy est décédé vendredi à Périgueux à l’âge de 95 ans.

Cet ancien professeur d’EPS au collège Saint-Louis, qui eut notamment comme élèves Bernard Pivot et Christian Plaziat (champion d’Europe de décathlon en 1990), a partagé la responsabilité de l’équipe villeurbannaise de 1948 à 1955 avec André Buffière, qui cumulait alors les fonctions de joueur, d’entraîneur et de recruteur. Ensemble, ils remportent quatre titres de champion de France (1949, 1950, 1952 et 1955) et une Coupe de France (1953).

Président de la section omnisports de l’Asvel

Après le départ d’André Buffière au Stade Auto Lyonnais, Georges Darcy forme un nouveau tandem avec Reymond Sahy, de 1955 à 1959, avec lequel il gagne le titre en 1956, avant de réaliser le doublé Coupe-championnat en 1957.

Il est ensuite préparateur physique et directeur sportif de l’Asvel, avant d’être rappelé à la tête de l’effectif villeurbannais en novembre 1962, après l’éviction de Gérard Sturla. Au côté d’Henri Rey, Georges Darcy conduit alors la vieille dame en vert à son septième titre national en 1964.

Promu chevalier dans l’ordre du mérite national en 1969, puis élevé au rang d’officier dans l’ordre des Palmes académiques en 1981, Georges Darcy est toujours resté fidèle à l’Asvel, dont il a été le président de la section omnisports de 1973 à 2001. Avec son décès, c’est une page de l’histoire du club qui se tourne.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *