L’Asvel sans A.J. Slaughter en Sardaigne

Slaughter

A.J. Slaughter (crédit: Obuzzer)

Pour ses deux derniers matchs de préparation avant la reprise du Championnat, la formation villeurbannaise sera privée de son arrière américano-polonais, revenu blessé de l’EuroBasket.

Une semaine après l’élimination de la Pologne de l’EuroBasket, A.J. Slaughter n’est toujours pas rétabli de la béquille à la cuisse droite dont il a été victime face à la Finlande et qui l’a empêché de disputer les deux derniers matchs contre la France et la Grèce.

Recruté durant l’intersaison par l’Asvel, l’arrière d’origine américaine a débarqué lundi à Villeurbanne où il a passé l’essentiel de son temps à se soigner. «Hier (mercredi), il a passé des examens qui n’ont rien révélé de grave. Il a juste un gros hématome», annonce J.D. Jackson. Le coach de la «Green Team», qui n’a toujours pas pu compter sur l’intégralité de son effectif depuis la reprise, a donc décidé de ne pas convoquer l’ancien strasbourgeois pour le tournoi de Cagliari.

En Sardaigne, l’Asvel disputera ses deux derniers matchs de préparation avant le coup d’envoi de la ProA, dimanche prochain, face à Limoges. Ce vendredi, les partenaires de Charles Kahudi seront opposés au Dinamo Sassari, cinquième du championnat italien la saison dernière, avant d’affronter le lendemain Turin ou Buducnost Podgorica (Monténégro), deux clubs engagés comme l’Asvel en Eurocup cette saison. «J’espère que nous auront droit à une vraie opposition lors de ces deux matchs au cours desquels nous allons essayer d’être le plus cohérent possible. Si on peut rivaliser et gagner le tournoi, ce serait positif. Dans le cas contraire, ce serait un bon avertissement», glisse J.D. Jackson, qui a fait appel à l’espoir Sofiane Briki (18 ans) pour compenser l’absence d’A.J. Slaughter.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *