Lyon Asvel sérieusement amoindri avant d’accueillir Lattes-Montpellier

Lyon Asvel

Marième Badiane (à gauche) sera indisponible trois semaines (crédit: Bellenger-Lecocq/IS/FFBB)

Le club lyonnais sera privé de Marième Badiane et Djéné Diawara pour affronter le vice-champion de France en titre, ce dimanche, à l’Astroballe…

C’est un match particulier à plus d’un titre. Pour la première fois, les féminines de Lyon Asvel se produiront à l’Astroballe, ce dimanche (15 h), face à Lattes-Montpellier, en lever de rideau du grand frère villeurbannais, l’Asvel.

Cette rencontre marquera également les retrouvailles entre Valéry Demory et le club héraultais, qu’il dirigeait il y a encore sept mois et qu’il a conduit à deux titres de champion de France (2014 et 2016) et à quatre victoires en Coupe de France au cours de ces dix dernières années (2011, 2013, 2015 et 2016).

Le coach des Lionnes aurait souhaité disposer de toutes ses armes au moment d’aborder ce rendez-vous. Ce ne sera pas le cas. Dix jours après l’annonce du départ de Sandrine Gruda en Turquie, Valéry Demory doit désormais composer avec l’absence de Marième Badiane, qui a été victime mardi à l’entraînement d’une sérieuse entorse à la cheville droite.

Je cherche des idées

Son indisponibilité, estimée à trois semaines, s’ajoute à celle de Djéné Diawara, qui doit passer une visite de contrôle ce jeudi, deux mois après son opération d’une rupture ligamentaire à l’auriculaire de la main gauche.

Valéry Demory faisait donc grise mine ce mercredi à l’entraînement. Mais pas question pour lui de s’avouer vaincu. Ce n’est pas dans le tempérament du bonhomme. «Vu l’importance de ce match, je veux le gagner car je sais pertinemment que si on l’emporte, nous serons en bonne position pour terminer dans les six premiers, lance-t-il. Maintenant, vu mon secteur intérieur inexistant, les choses se compliquent. Je cherche donc des idées», ajoute l’ancien meneur international.

Une victoire de son équipe relèverait néanmoins de l’exploit, d’autant plus que le club lyonnais n’a encore jamais battu Lattes-Montpellier à domicile (8 défaites, toutes compétitions confondues).

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *