Lyon Basket recevra Bourges au Palais des sports de Gerland le 18 février

Lyon Basket

Lyon Basket avait accueilli Arras le 18 mars dernier au Palais des sports de Gerland (crédit : Lyon Basket)

Le club de Nicolas Forel espère battre son record d’affluence qui date de l’an dernier…

Une belle affiche dans un cadre prestigieux : tout est réuni pour que la fête soit belle. Le 18 février prochain, Lyon Basket délocalisera son match de championnat contre Bourges au Palais des sports de Gerland, où le club de Nicolas Forel s’était déjà produit l’an dernier. Les Lionnes avaient dominé Arras (76-62) devant 6 002 spectateurs, ce qui avait constitué la meilleure affluence de la saison pour un match de LFB.

Ce record, Lyon Basket souhaite l’améliorer. Et la probabilité est grande pour qu’il y parvienne. Car cette fois, ce n’est pas la lanterne rouge qu’il accueillera, mais la référence du basket féminin français. «La salle sera configurée pour recevoir jusqu’à 7 000 spectateurs, chiffre que nous souhaitons atteindre, nous a confié Nicolas Forel. La commercialisation a débuté et les retours sont très positifs

Une nouvelle salle en 2019

Le président du club rhodanien espère revenir au Palais des sports en fin de saison, «si nous nous qualifions pour les play-offs», et annonce «que deux ou trois matchs s’y dérouleront la saison prochaine.» Avant, il l’espère, d’ancrer définitivement le club à Gerland.

Car c’est dans ce quartier que l’entrepreneur drômois envisage de construire une nouvelle salle de 2 000 places à l’horizon 2019, comme l’a révélé mardi le site saladelyonnaise.com. «Gerland est notre priorité, mais nous sommes prêts à nous positionner sur un autre terrain», indique Nicolas Forel. Il s’est associé à Guy Mathiolon, Pdg du Groupe Serfim, et à la Caisse des dépôts, pour boucler le montage financier de ce projet, estimé à 12 millions d’euros et financé intégralement par des fonds privés. «Ce n’est pas un caprice, mais une volonté de développer le club», souligne-t-il. Un club par ailleurs toujours en discussion avec Tony Parker pour un éventuel rapprochement avec l’Asvel.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *