Malgré le départ de Sandrine Gruda, Lyon Asvel n’envisage pas de renfort

Sandrine Gruda avec Lyon Asvel

Sandrine Gruda lors de son premier entraînement avec Lyon Asvel (crédit: Florent Larronde)

Le club lyonnais attend le retour de Djéné Diawara, indisponible depuis deux mois…

Son séjour à Lyon devait être bref et il l’a été. Cinq semaines après avoir rejoint Lyon Asvel pour pallier l’absence de Djéné Diawara, Sandrine Gruda s’en est allée vers la Turquie, où elle s’est engagée avec Yakin Dogu. C’est une immense perte pour les Lionnes, transfigurées depuis l’arrivée de l’internationale française, au point d’avoir remporté trois de leurs quatre dernières rencontres de championnat.

Pour autant, le départ de l’une des plus grandes joueuses de l’histoire du basket français ne va pas inciter les dirigeants du club à partir en quête d’un nouveau renfort. «Nous n’avons pas prévu de recrutement à ce jour», nous a indiqué ce lundi Marie-Sophie Obama. La présidente déléguée de Lyon Asvel a ainsi éludé la rumeur d’un intérêt pour la Polonaise Ewelina Kobryn (35 ans, 1,93 m), ancienne coéquipière de Sandrine Gruda à Ekaterinburg (de 2012 à 2015), qui vient de rompre son contrat avec Lattes-Montpellier.

Comme cela avait été annoncé au moment de la pige de Sandrine Gruda, le club de Tony Parker compte sur le retour à la compétition de Djéné Diawara. Quand ? La date n’est «pas encore» connue. Officiellement, l’arrêt de travail de la Franco-Malienne, qui a été opérée d’une rupture ligamentaire à l’auriculaire de la main gauche, court jusqu’au 14 décembre. Autant dire que Valery Demory, le coach des Lionnes, devra faire sans elle pour le déplacement à Mondeville, ce samedi. Voire également pour la réception de Lattes-Montpellier, le 17 décembre à l’Astroballe.

Partager

2 Replies to “Malgré le départ de Sandrine Gruda, Lyon Asvel n’envisage pas de renfort”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *