Amine Noua apte face à Pau-Lacq-Orthez, DeMarcus Nelson incertain

DeMarcus Nelson

DeMarcus Nelson (crédit: Obuzzer)

L’Asvel n’est pas encore assurée de pouvoir aligner son effectif au complet, ce dimanche, dans le Béarn…

Privé d’Amine Noua et DeMarcus Nelson lors du large succès remporté mardi en EuroCup face à Ulm (108-77), J.D. Jackson récupérera au moins un de ces deux joueurs pour le déplacement à Pau. De fait, Amine Noua, qui souffrait d’une entorse à une cheville, s’est entraîné normalement ce vendredi. «Nous aurions pu le faire jouer contre Ulm, mais cela aurait retardé sa récupération», souligne le coach de l’Asvel.

En revanche, ce dernier ne sait pas s’il pourra compter sur la présence de DeMarcus Nelson, retenu aux Etats-Unis pour des raisons familiales. «Nous avons pris son billet retour afin qu’il puisse être avec nous, mais son billet est modulable», indique-t-il.

Nous n’avons pas encore remporté une victoire référence à l’extérieur

Quelle que soit la composition de son groupe, J.D. Jackson attend de ses joueurs qu’ils soient aussi performants à l’extérieur qu’ils le sont à domicile, où les partenaires de Charles Kahudi sont toujours invaincus (4 succès). «Certes, nous nous sommes imposés à Boulazac [67-76, le 26 septembre], mais nous n’avons pas encore remporté une victoire référence à l’extérieur [défaites à Monaco et à Trente]. Il faut aller la chercher et l’occasion se présente.»

A Pau, où elle s’était inclinée la saison dernière (93-77), l’Asvel ne devra surtout pas céder à l’euphorie, cinq jours après le récital livré face à Ulm. «Ce serait une erreur fatale, prévient le coach franco-canadien. Si nous sommes trop relâchés et trop faciles, Pau, qui est statistiquement l’équipe la plus forte défensivement de notre championnat, va en profiter et nous mettre dans le dur. A nous d’être bien en place et de l’agresser.»

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *