Et si on se disait tout… Nicolas Lang ? (seconde partie)

Nicolas Lang

Nicolas Lang (crédit: Obuzzer)

A 26 ans, Nicolas Lang possède l’un des plus beaux palmarès parmi les joueurs de Pro A en activité. Alors qu’il s’apprête à disputer son centième match sous le maillot de l’Asvel, ce vendredi, face à l’Elan Chalon, en quarts de finale de la Leaders Cup, l’Alsacien revient sur quelques-uns des faits marquants de sa carrière…

Quel est votre premier souvenir lié au basket ?

Lorsque je faisais des concours de shoot avec mon père dans ma chambre ou à la salle. Pour moi, c’est ça la pureté du basket.

Quel souvenir gardez-vous de votre premier match pro ?

C’était avec Chalon, mais je ne sais plus si c’était en Coupe de France, chez moi à Mulhouse, ou en championnat, contre l’Asvel [C’était à Mulhouse, le 5 février 2007, lors des 32e de finale de la Coupe de France, un an avant son premier match de Pro A, à l’Astroballe].

A Mulhouse, les gens croyaient que j’étais pro alors que j’étais encore cadet. J’avais été appelé dans le groupe car il y avait des blessés. Ça reste un super souvenir.

Contre l’Asvel, nous avions pris une taule [82-58, le 29 février 2008]. Greg (Beugnot) m’avait lancé alors qu’il restait huit minutes à jouer. Je m’en était plutôt bien sorti. Je n’avais pas marqué, mais je m’étais senti à l’aise.

J’ai perdu le goût du sport que j’aime lors de ma dernière année à Paris

Quel est votre meilleur match ?

Contre Pesaro en Coupe d’Europe [le 9 mars 2010, victoire 94-88 en EuroChallenge]. J’avais 19 ans, nous étions déjà éliminés et Greg m’avait fait jouer 30 minutes. J’avais mis 27 points [à 9 sur 11 au tir dont 4 sur 6 à trois points], dont 25 en seconde période, un truc comme ça. C’était de la folie !

Quel est votre plus mauvais match ?

La finale de Coupe de France perdue l’an dernier contre Le Mans [88-75]. J’ai surement dû en faire des dégueulasses, mais c’est le plus proche, celui qui m’a le plus énervé [ses stats: 0 point, 2 rebonds, 1 passe, 1 balle perdue, 5 fautes personnelles et – 4 d’évaluation].

Quel est votre meilleur souvenir ?

Le titre remporté la saison dernière avec l’Asvel lors du match 5, à Strasbourg. Je ne pouvais pas rêver mieux.

Votre plus grosse déception ?

Ma dernière année à Paris, durant laquelle j’ai perdu le goût pour le sport que j’aime. Depuis, je suis passé à autre chose. Mais quand j’y repense, je me dis que c’était moche.

Quel est votre plus grand regret ?

Franchement, j’en ai pas.

TP est le joueur le plus fort que j’ai affronté

Quel est le joueur qui vous a le plus marqué ?

Blake Schilb [son coéquipier à Chalon, de 2009 à 2013 et à Paris-Levallois, de 2014 à 2015]. Il n’a pas toujours eu une bonne image parce que les gens ne le connaissaient pas. Ça a vraiment collé entre nous alors que tout nous opposait. Nous nous sommes dit des choses que nous n’avons dites à personne d’autres. Nous avons gagné des titres ensemble. Il m’a donné pas mal de conseils lorsque j’étais jeune, à l’instar de Stéphane Risacher avec qui j’ai joué durant deux ans [de 2008 à 2010] et qui m’invitait souvent à manger chez lui. C’est toujours appréciable d’avoir des personnes qui vous prennent sous leurs ailes lorsqu’on débute dans le métier.

Quel est le joueur le plus fort que vous ayez affronté ?

En terme de palmarès, c’est TP que j’avais affronté durant le lock-out [le 18 novembre 2011]. Ce n’était pas le TP des Spurs, mais il avait quand même inscrit 20 points.

Quel est le joueur que vous aimeriez revoir ?

Si je l’ai perdu de vu c’est que ça ne vaut pas le coup. Par conséquent, personne.

Quel est le joueur le plus chambreur ?

Je ne sais même pas. J’essaie de ne pas les écouter. J’aime bien chambrer, mais quand tu dépasses un certain stade, j’essaie de ne plus écouter.

Quel est le joueur le plus sympa ?

Charles [Kahudi] est super sympa. Mais le pire, c’est Trent [Meacham]. C’est le mec le plus gentil au monde. Il y a aussi Maleye N’Doye [son coéquipier à Paris-Levallois, de 2013 à 2015]. Ces mecs n’ont jamais de sautes d’humeur. Rien. Tu te demandes comment ils font. Idem pour David Lighty qui avait toujours le sourire. C’était le coéquipier parfait.

Quel est le joueur le plus méchant ?

JBAM [Jean-Baptiste Adolphe Michel, son coéquipier à Chalon, de 2010 à 2013 et à Paris-Levallois, de 2014 à 2015] quand il fait semblant d’être méchant. Tout le monde croit qu’il est méchant alors qu’il n’y a pas une once de méchanceté chez ce mec-là ! Lui aussi c’est un super gars.

Aujourd’hui encore, je considère mon père comme mon entraîneur

Quel est l’entraîneur qui vous a le plus marqué ?

Mon père. Aujourd’hui encore, je le considère comme mon entraîneur. Nous parlons après chaque match. Son avis comptera toujours beaucoup.

Quel est le pire entraîneur que vous ayez connu ?

Joker. J’en ai connu, mais ça ne sert à rien de jeter de l’huile sur le feu des années après.

Quelle est la plus grande soufflante que vous ayez pris ?

Greg [Beugnot] m’en a mis des pas mal. Et pas qu’une ! Une fois, je suis resté deux ou trois heures dans son bureau. Quand je suis sorti, j’avais l’impression d’avoir raté ma vie ! (rires)

Quelle est votre salle de basket préférée ?

Lutterbach en Alsace. C’est là où j’ai débuté. Pour moi, c’est un lieu culte et un lieu de culte !

NICOLAS LANG

Né le 1er mai 1990 à Mulhouse

1,99 m

Arrière

  • Clubs

1995-1998 : ABC Lutterbach

1998-2005 : FC Mulhouse

2005-2013 : Elan Chalon

2013-2015 : Paris-Levallois

2015-2017 : Asvel

  • Palmarès

Champion de France en 2012 et 2016.

Vainqueur de la Coupe de France en 2011 et 2012. Finaliste en 2016.

Vainqueur de la Semaine des As en 2012.

Vainqueur du Match des champions en 2013 et 2016. Finaliste en 2011 et 2012.

Champion de France cadets en 2007.

Champion d’Europe U20 en 2010.

Finaliste de l’EuroChallenge en 2012.

Dispute le Mondial U19 en 2009 (8e).

Dispute l’Euro U18 en 2008 (4e).

  • Distinctions individuelles

Sélectionné au All Star Game en 2016.

MVP du match des champions en 2013.

Elu dans le cinq majeur du championnat espoir en 2009.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *