Théo Malédon (presque) dans l’histoire de l’Asvel

Théo Malédon

Théo Malédon (crédit: Obuzzer)

Le jeune meneur de jeu est devenu le deuxième joueur le plus précoce à avoir porté le maillot du club villeurbannais en match officiel…

Cela n’a duré que quelques secondes, les 49 dernières du match remporté samedi par Villeurbanne devant Cholet (77-59). Mais nul doute qu’elles resteront gravées dans la mémoire de Théo Malédon. De fait, à 16 ans 3 mois et 18 jours, le jeune meneur normand a fait sa première apparition avec les pros de l’Asvel, qu’il a rejoint il y a seulement un mois.

Dans une Astroballe festive, l’ancien pensionnaire du Centre fédéral a même eu le temps de prendre un tir à trois points qu’il n’a pas réussi à convertir. Celui qui est considéré comme l’un des plus grands espoirs de sa génération est ainsi devenu le deuxième plus jeune joueur à avoir porté le maillot de l’Asvel en match officiel.

Etienne Faye, un record sans lendemain

Car le record de précocité reste la propriété d’Etienne Faye, celui-là même qui a dirigé les féminines de Lyon Basket la saison dernière. Trente ans auparavant, le 10 janvier 1987, à la maison des sports de Villeurbanne, cet ancien intérieur d’origine sénégalaise, alors âgé de 16 ans 2 mois et 24 jours, avait obtenu trois minutes de temps de jeu de la part d’Alain Gilles à la fin d’un match de championnat facilement remporté devant Monaco (119-97).

Etienne Faye, qui avait notamment pour partenaires Vincent Collet, Eric Beugnot, Willie Redden et Norris Bell, n’a plus jamais ensuite disputé un match pro avec l’Asvel. Champion d’Europe avec l’équipe de France U16 dont il fut l’un des principaux fer de lance, Théo Malédon peut certainement prétendre à un avenir plus radieux au sein du club villeurbannais.

Les joueurs de moins de 17 ans ayant porté le maillot de l’Asvel en match officiel

1. Etienne Faye (né le 17 octobre 1970) : 16 ans 2 mois et 24 jours, le 10 janvier 1987 contre Monaco (championnat)

2. Théo Malédon (né le 12 juin 2001) : 16 ans 3 mois et 18 jours, le 30 septembre 2017 contre Cholet (championnat)

3. Sacha Pantic (né le 27 janvier 1968) : 16 ans 8 mois et 2 jours, le 29 septembre 1984 contre Avignon (championnat)

4. Frédéric Miguel (né le 7 février 1981) : 16 ans 8 mois et 4 jours, le 11 octobre 1997 contre Chalon-sur-Saône (championnat)

5. Patrick Haquet (né le 25 février 1964) : 16 ans 9 mois et 26 jours, le 21 décembre 1979 contre Mulhouse (championnat)

6. Ali Traoré (né le 28 février 1985) : 16 ans 11 mois et 9 jours, le 6 février 2002 contre le Cibona Zagreb (Euroligue)

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *